chienMercredi 14 Mars 2018 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France, le nouveau film de Samuel Benchetrit "Chien" avec Vincent Macaigne, Vanessa Paradis, Bouli Lanners.

Jacques Blanchot perd tout: sa femme, son travail, son logement. Il devient peu à peu étranger au monde qui l’entoure, jusqu’à ce que le patron d’une animalerie le recueille.

C'est son éditrice, Olivia Nora, qui a poussé Samuel Benchetrit à adapter le livre "Chien" publié en 2015. Le cinéaste sortait d'une période difficile de sa vie où il était en dépression et avait le sentiment de ne plus faire partie de la société à laquelle il appartient depuis toujours. Un jour, alors qu'il se promenait avec son fils et le chien qu'il lui avait offert, Benchetrit est tombé sur un SDF qui pleurait à chaudes larmes. Le metteur en scène se rappelle :
"C’est assez rare qu’un homme à terre comme on en voit trop souvent pleure de toutes ses forces. Là-dessus, un groupe de femmes fonce vers mon fils et moi pour câliner le chien sans un regard pour le SDF ! Le point de départ du livre se situe quelque part ici. A travers lui, j’ai eu envie de parler de notre société actuelle où on nous demande à tous beaucoup et de plus en plus : l’argent, la séduction, la beauté... Et pour cela, est arrivé un personnage à qui, à l’inverse, on ne demanderait absolument rien ! Un homme qui deviendrait un chien."

Samuel Benchetrit voit également Chien comme un film politique dans le mesure où il traite de fascisme, d’autorité et de pouvoir. Vincent Macaigne y voit même un rapport au djihadisme. "Comme dans tous les films qui sont des abstractions ou des dystopies, chacun peut en fait y mettre ce qu’il ressent. J’aime que l’on me parle d’une réalité sans ne jamais perdre le rêve. C’est ce que sont les hommes, je crois. Je veux être proche de mon personnage, ne pas non plus chercher à forcer le spectateur à une idée ou une pensée unique. Aussi, pour moi, Chien est un film sur des gens en colère, à bout, à bout de force au cœur d’un monde qui s’effondre. Des populations de plus en plus nombreuses que l’on sollicite chaque jour davantage, ce qui les conduit à une plus grande crise identitaire et à une solitude", confie le metteur en scène.

Voici le teaser du film.

Emmanuel GOUIX.