120 battementsMercredi 23 Août 2017 sortira sur les écrans du cinéma LUX (14) et dans toute la France le nouveau film très engagé de Robin Campillo "120 Battements par minute" avec Nahuel Perez Biscayart, Adèle Haenel, Arnaud Valois.

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale.
Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Même si Robin Campillo s'est inspiré de son expérience au sein de l'association Act Up, le réalisateur affirme que le film n'est pas autobiographique : "J’ai essayé de reconstituer pas mal de débats et d’actions qui avaient eu lieu alors, je les ai agencés librement par rapport à la vérité historique. On peut reconnaître ici ou là différents traits de caractère de personnalités qui ont marqué l’histoire du groupe".

Act Up est une association militante luttant contre le Sida ayant vu le jour à la fin des années 80 aux USA. Ce modèle a été suivi en France avec la création d'Act Up Paris en 1989. Le réalisateur Robin Campillo a rejoint cette association en 1992, 10 ans après le début de l'épidémie :"En tant que gay, j’avais vécu les années 80 assez difficilement dans la peur de la maladie. Au début des années 90, je tombe sur une interview télévisée de Didier Lestrade, l'un des fondateurs del'association. Il y parle de « communauté sida » composée, selon lui, des malades, de leurs proches et du personnel médical qui affrontent cette épidémie dans une forme d’indifférence de la société. Ce discours rompait un silence qui avait duré presque dix ans. C’est à ce moment-là que je décide de rentrer à Act Up", confie le cinéaste.

Le Film a reçu le "Grand Prix" du Festival de Cannes 2017.

Voici la bande-annonce de ce film.

Emmanuel GOUIX.