Le Magazine du Cinéma et de la Vidéo

lundi 14 août 2017

Le Film de la semaine

une femme douceMercredi 16 Août 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau film du réalisateur Sergei Loznitsa "Une Femme douce" avec Vasilina Makovtseva, Marina Kleshcheva.

Une femme reçoit le colis qu’elle a envoyé quelques temps plus tôt à son mari incarcéré pour un crime qu’il n’a pas commis. Inquiète et profondément désemparée elle décide de lui rendre visite. Ainsi commence l’histoire d’un voyage, l'histoire d’une bataille absurde contre une forteresse impénétrable.

Une femme douce est pour Sergei Loznitsa une métaphore d’un pays où les gens "se font perpétuellement violer", y compris par eux-mêmes. Le metteur en scène développe : "Ce pays est empreint de toutes formes de violences. D’un côté vous avez une totale hypocrisie, un énorme mensonge, une parfaite omerta... et de l’autre des choses absolument horribles qui continuent de se passer chaque jour. Pour moi, tout ça reste une énigme très inquiétante.

Sergei Loznitsa développe cette histoire depuis longtemps en ayant commencé à réfléchir au destin d’une femme dont le mari est en prison et à qui elle envoie un colis qui finit par lui revenir. Le cinéaste confie : "Le développement de cette histoire se compte en années, et ce qui est resté de l’idée initiale, c’est le stoïcisme et l’impassibilité du visage de l’héroïne, qui ne sourit pas une seule fois dans le film".

Découvrez la bande-annonce de ce film choc !!

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 7 août 2017

Le Film de la semaine

une vie violenteMercredi 09 Aoüt 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau film du réalisateur Thierry de Peretti ("Les Apaches") "Une vie violente" avec Jean Michelangeli, Henry-Noël Tabary, Cédric Appietto.

Malgré la menace de mort qui pèse sur sa tête, Stéphane décide de retourner en Corse pour assister à l'enterrement de Christophe, son ami d'enfance et compagnon de lutte, assassiné la veille. C’est l’occasion pour lui de se rappeler les évènements qui l’ont vu passer, petit bourgeois cultivé de Bastia, de la délinquance au radicalisme politique et du radicalisme politique à la clandestinité.

Le cinéaste corse Thierry de Peretti revient sur son île pour "Une Vie Violente" après Les Apaches en 2013. "Les enjeux narratifs et politiques sont différents ici. Les Apaches explorait le contemporain le plus immédiat. Circonscrit à l’extrême-sud de l’île au coeur de l’été, à travers une partie de sa jeunesse, on voyait comment les questions sociales minaient, intoxiquaient l’imaginaire et les rapports. "Une Vie Violente", même s’il puise aussi sa source dans des événements réels, explore un territoire plus mental, plus historique. Il parle de ce qui du passé hante le présent. "Une Vie Violente" est une fresque qui raconte l’histoire d’une génération", explique le réalisateur.

Le personnage de Stéphane, campé par Jean Michelangeli, est librement inspiré du parcours atypique, météoritaire, tragique, de Nicolas Montigny, jeune militant nationaliste assassiné à Bastia en 2001. "Nous avions le même âge. Je ne l’ai pas connu, même si nous avions des amis en commun. Le film mélange mes propres souvenirs, et ceux de beaucoup de gens de ma génération en Corse, mais il est aussi le fruit d’un long et permanent travail de recherche. Il mêle, de manière fragmentaire et anarchique, rumeurs, légendes urbaines, souvenirs altérés, et Histoire contemporaine de la Corse", relate Thierry de Peretti.

Voici la Bande-annonce de ce film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 31 juillet 2017

Le Film de la semaine

cars 3Mercredi 02 Août 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le troisième opus de la saga "Cars" réalisé par Brian Fee avec les voix de Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Nicolas Duvauchelle.

Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme, Cruz Ramirez, qui rêve elle aussi de victoire, lui sera d’un précieux secours...

Il s’agit de la première réalisation de Brian Fee. Pour autant, celui-ci n’est pas un inconnu puisque il a été concepteur des story-boards de "Cars" et "Cars 2". Cette fois-ci, il se retrouve aux commandes de la super-production Pixar.

Le premier teaser du film dévoilé en novembre 2016 a laissé de nombreux parents circonspects, en raison du ton résolument sombre de celui-ci. Nombre d'entre eux ont exhorté les autres parents à ne pas montrer ces images aux enfants.

Michael Keaton prêtait sa voix au personnage de Chick Hicks dans le premier "Cars" en 2006. Ce dernier n'ayant pas pu reprendre ce rôle, il a été remplacé par Bob Peterson, qui a déjà donné de la voix chez Pixar ("Monstres et Cie", "Le Monde de Nemo", "Toy Story 3").

Découvrez la bande-annonce de cette suite directe au premier film "Cars".

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 juillet 2017

Le Film de la semaine

valerianMercredi 26 Juillet 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France, le nouveau film du réalisateur Luc Besson "Valérian et la cité des mille planètes" avec Xavier Dolan, Soko, Dane DeHaan.

Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.

Le scénario de "Valérian" a été bouclé le 15 juin 2015. Le 29 juin 2015, Luc Besson entame le pré-tournage chez WETA. Le tournage débute quant à lui le 5 janvier 2016 à la Cité du Cinéma de Saint Denis, et se termine le 3 juin 2016. Des plans additionnels seront tournés en juillet 2016 sur une plage paradisiaque pour être intégrés sur certaines scènes "fond bleu" du long métrage. Le 17 mai 2017, Pierre Christin et Jean-Claude Mézières sont invités à découvrir le film final. "Je suis heureux qu’on ait pris le temps qu’il fallait pour faire le film. Je suis un marathonien : lorsque je tourne, je ne cours pas un 100 mètres, mais plutôt un 20 kilomètres. J’ai l’habitude des tournages qui durent longtemps. Pour Le Grand bleu, on a passé 24 semaines sous l’eau, et 22 sur la terre ferme. Le tournage de Jeanne d'Arc a duré 24 semaines. Je suis très têtu,si bien que les 100 jours de tournage de Valérian m’ont paru presque faciles".

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 juillet 2017

Le Film de la semaine

dunkerqueMercredi 19 Juillet 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France, le nouveau film de Christophe Nolan "Dunkerque" avec Tom Hardy, Mark Rylance, Kenneth Branagh.

Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.

Dunkerque a été tourné à Dunkerque, en région Hauts-de-France, grâce au crédit d’impôt international mis en place au 1er janvier 2016 par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).Cette superproduction hollywoodienne a mobilisé, de mai à juin 2016, pas moins de 450 techniciens, et plus de 2 000 figurants.

Par souci d'authenticité, pour les scènes de batailles, Christopher Nolan a décidé d'utiliser de vrais navires destroyers et non des bateaux créés numériquement.

Le réalisateur Christopher Nolan a touché un salaire de 20 millions de dollars de "Dunkerque" en plus d'un bonus de 20% sur les recettes au box-office. Il s'agit de la plus grosse rémunération pour un cinéaste depuis Peter Jackson, qui a négocié le même contrat en 2005 pour "King Kong".

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 10 juillet 2017

Le film de la semaine

spidermanMercredi 12 Juillet 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau "Reboot" de la saga "Spiderman" réalisé par Jon Watts "Spider-Man : Homecoming" avec Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey.Jr.

Après ses spectaculaires débuts dans "Captain America : Civil War", le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui...

De nombreux jeunes acteurs ont été pressentis pour enfiler les collants de l'Homme-Araignée avant que Tom Holland ne décroche le rôle. Dylan O'Brien, Logan Lerman, Daniel Radcliffe, Freddie Highmore, Alfred Enoch, Donald Glover, Josh Hutcherson et Grant Gustin étaient considérés. Au final, la short-list des prétendants était composée de Asa Butterfield, Nat Wolff, Liam James et Tom Holland.

Conformément à leur volonté de donner un ton original à la franchise, les producteurs ont choisi de confier la réalisation de Spider-Man à Jon Watts. La ténacité et les précédents films du réalisateur ont convaincu Kevin Feige et Amy Pascal qu’il était le candidat idéal. Amy Pascal déclare : "Kevin et moi avons regardé "Cop Car", que Jon a écrit et réalisé, et nous avons été très impressionnés. La performance des deux jeunes héros du film était tout simplement exceptionnelle. C’étaient des amateurs, mais il avait réussi à en tirer une performance d’acteurs remarquable, ils étaient très attachants, et la tension était palpable. Ce film nous a prouvé que Jon possédait le talent rare qui consiste à savoir raconter une histoire à travers l’action."

Kevin Feige ajoute : "Ce qui était important pour nous, ce n’était pas tant qu’il sache mettre en scène et filmer une grande séquence d’action, car beaucoup de réalisateurs savent le faire, mais que tout ce qu’il fasse soit dicté par la personnalité et l’humour de Peter Parker."

Même pour les membres les plus avertis de l’équipe, le costume de Spider-Man tiendra toujours une place à part dans l’univers des super-héros. Le producteur Kevin Feige explique : "Le costume de Spider-Man est probablement, sans exagération, l’une des plus grandes réussites de l’histoire de la conception graphique parce qu’il plaît à tout le monde. Les enfants et les bébés qui viennent dans nos bureaux sont tous attirés vers les dessins ou les jouets Spider-Man, ce qui témoigne de la popularité de son design. C’est le costume le plus parfait de l’histoire des films de super-héros, mieux vaut donc ne pas chercher à le changer lorsqu’on entreprend de porter à l’écran les aventures de l’homme-araignée, mais plutôt tendre à faire ressortir ses qualités de manière unique et originale tout en restant fidèles au concept initial."   

Découvrez dès maintenant la dernière bande-annonce.

Emmanuel GOUIX.

 

Posté par MCV98 à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 5 juillet 2017

Le Film de la semaine

moi mocheAujourd'hui sort sur les écrans Caennais et dans toute la France le Troisième opus de la saga "Moi, moche et méchant" realisé par Pierre Coffin, Kyle Balda et Eric Guillon avec les voix de Gad Elmaleh, Audrey Lamy, David Marsais et Arié Elmaleh.

Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre. Ébranlé par la nouvelle, Gru interroge sa mère qui avoue son secret: après avoir donné naissance à des jumeaux, elle a divorcé en faisant la promesse à son ex-mari de disparaître totalement de sa vie en échange d’un des enfants. Tout en précisant, en substance, qu’elle n’a pas eu son mot à dire et que Gru n’est somme toute qu’un second choix. Si Gru, tout d’abord enthousiasmé à l’idée d’avoir un frère, se rend avec Lucy et les filles dans son île natale, Freedonia, pour rencontrer son jumeau, il déchante vite quand il découvre que Dru est nettement supérieur à lui, et ce en tout point. Là où Gru est un misanthrope aussi dépourvu d’emploi que de cheveux, Dru arbore une masse capillaire impressionnante, un charisme naturel et une fortune colossale héritée de son père et de son élevage de cochons. Gru est rapidement miné par un sentiment d’infériorité, quand Dru lui révèle sa faille: leur père n’a jamais vu en lui l’étoffe d’un méchant, et de ce fait ne l’a pas formé dans cette direction qui est pourtant la marque de fabrique de la famille. Avec son aide, ils pourraient à eux deux perpétuer la tradition familiale.

Trey Parker, qui prête sa voix au méchant de cette 3ème aventure, Balthazar Bratt, n’est autre que le co-créateur de la série phénomène South Park et de la comédie musicale à succès The Book of Mormon. C’est la première fois que Trey Parker prêtait sa voix à un personnage qu’il n’avait pas écrit lui-même.

Le tout premier film de la saga "Moi, moche et méchant" a enregistré 543 millions de dollars de recettes au box-office international. Le second opus a pour sa part totalisé 970,8 millions de dollars de bénéfices. Le spin-off de la saga créée par les studios Illumination "Les Minions" a quant à lui cumulé plus d'1 milliard de dollars. Des chiffres vertigineux qui laissent présager encore de beaux jours à Gru et à ses Minions..

Voici la bande-annonce.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 26 juin 2017

Le Film de la semaine

visages villagesMercredi 28 Juin 2017 sortira dans les salles du cinéma LUX, dans les cinemas Caennais et dans toute la France le nouveau film d'Agnès Varda "Visages villages".

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.
Agnès a choisi le cinéma.
JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air.
Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR.
Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés.
Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

C'est la fille d'Agnès Varda, Rosalie, qui a eu l'idée de la rencontre entre sa mère et le photographe JR."C’est moi qui ai fait le premier pas. Je suis allé voir Agnès rue Daguerre. J’ai fait des photos de sa façade légendaire — elle habite là depuis cent ans. Et d’elle avec un chat", se souvient JR. "Le lendemain, c’est moi qui suis allée le voir dans son atelier. J’ai fait des portraits de lui, mais j’ai vite compris qu’il n’avait pas l’intention d’enlever ses lunettes noires. J’ai tout de suite senti qu’on allait faire quelque chose ensemble. Nous avons d’abord pensé à un court métrage documentaire", ajoute Varda.

Agnès Varda a tenu à faire sortir JR des villes pour l'attirer dans la campagne française. En tant qu'artiste urbain, il n'a pas souvent l'occasion d'aller dans ces endroits reculés qu'affectionnent la réalisatrice. Le duo a donc pris le camion photographique de JR pour parcourir les routes de France à la rencontre des gens.

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 19 juin 2017

Le Film de la semaine

KOMercredi 21 juin 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau film deFabrice Gobert "K.O" avec Laurent Lafitte, Chiara Mastroianni, Pio Marmaï.

Antoine Leconte est un homme de pouvoir arrogant et dominateur, tant dans son milieu professionnel que dans sa vie privée. 
Au terme d’une journée particulière oppressante, il est plongé dans le coma. 
À son réveil, plus rien n’est comme avant : Rêve ou réalité ? Complot ? Cauchemar ?… 
Il est K.O.

"K.O". est le deuxième long-métrage de Fabrice Gobert après "Simon Werner a disparu…" (2010). On lui doit aussi les deux saisons des"Revenants".

La bande-originale de "K.O". est signée Jean-Benoît Dunckel, moitié du groupe mythique Air. Récemment, il a composé la musique de "Summer" d’Alanté Kavaïté, prix de la mise en scène au Festival de Sundance, et signé les compositions du récent docu-fiction "Swagger", d’Olivier Babinet.

 Nous vous proposons de découvrir la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 12 juin 2017

Le Film de la semaine

CE QUI NOUSMercredi 14 Juin 2017 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau film de Cédric Klapisch "Ce qui nous lie" avec Pio Marmai, Ana Girardot, François Civil.

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces 3 jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent.

Ce qui nous lie s'appelait d'abord sobrement "Le Vin", puis "30 printemps" et "Le Vin et le vent". Lorsque Cédric Klapisch a fini le montage, il s'est ensuite dit en blaguant que ce serait drôle d'appeler le film "Ce qui nous nous", en référence à Ce qui me meut, le court métrage qu'il avait réalisé en 1989. Mais StudioCanal n'aimait pas ce titre (du fait de son côté comique via "nous noue"). Klapisch se souvient : "On avait aussi évoqué "Ce qui nous lie", j’ai réfléchi et je me suis dit qu’ils avaient raison : Ce qui nous lie était plus intéressant. D’une part il y a le jeu de mot avec la lie du vin, et puis disons que le noeud familial et lien familial, ce n’est pas la même chose. C’est un film sur le lien, pas sur le noeud…".

En 2011, Cédric Klapisch est retourné voir les vendanges mais la météo était nettement moins favorable que l'année précédente. Comme cela faisait également dix ans que "Les Poupées russes" était sorti, le réalisateur décida de mettre en production "Casse-tête chinois". C'est une fois ce troisième volet de la célèbre trilogie portée par Romain Duris achevé qu'il s'est lancé dans Ce qui nous lie.

Nous vous proposons de découvrir la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]