Le Magazine du Cinéma et de la Vidéo

lundi 25 mars 2019

Le Film de la semaine

dumboMercredi 27 Mars 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France, le nouveau film de Tim Burton "Dumbo" avec Colin Farrell, Michael Keaton, Eva Green.

Les enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler...

"Dumbo" est une adaptation en prise de vues réelles du dessin animé du même nom des studios Disney. Ce film datant de 1941 est basé sur l'histoire écrite par Helen Aberson et illustrée par Harold Pearl, parue quant à elle deux ans plus tôt. Il s'agit du cinquième long métrage d'animation de la célèbre firme aux grandes oreilles, après "Blanche-Neige et les Sept Nains" (1937), "Pinocchio" (1940), "Fantasia" (id.) et "Le Dragon récalcitrant" (1941).

Après ses prestations mémorables dans "Batman, le défi" (1992), "Mars Attacks !" (1996) et "Big Fish" (2003), Danny DeVito retrouve Tim Burton pour la quatrième fois avec "Dumbo". Mais ce n'est pas le seul acteur du long métrage à refaire équipe avec le célèbre réalisateur. Eva Green était ainsi dans "Dark Shadows" (2012) et "Miss Peregrine et les enfants particuliers" (2016), et Michael Keaton dans "Beetlejuice" (1988), "Batman" (1989) et "Batman, le défi". Enfin, Alan Arkin jouait un personnage dans "Edward aux mains d'argent"(1990).

Découvrez la bande-annonce.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 18 mars 2019

Le Film de la semaine

usMercredi 20 Mars 2019 sortira sur les écrans caennais et dans toute la France le nouveau film du réalisateur Jordan Peel "Us" avec Lupita Nyong'o, Winston Duke, Elisabeth Moss.

De retour dans sa maison d’enfance, à Santa Cruz sur la côte Californienne, Adelaïde Wilson a décidé de passer des vacances de rêves avec son mari Gabe et leurs deux enfants : Zora et Jason. Un traumatisme aussi mystérieux qu’irrésolu refait surface suite à une série d’étranges coïncidences qui déclenchent la paranoïa de cette mère de famille de plus en plus persuadée qu’un terrible malheur va s’abattre sur ceux qu’elle aime. Après une journée tendue à la plage avec leurs amis les Tyler, les Wilson rentrent enfin à la maison où ils découvrent quatre personnes se tenant la main dans leur allée. Ils vont alors affronter le plus terrifiant et inattendu des adversaires : leurs propres doubles.

Jordan Peele a truffé "Us" de référence à des films qu'il apprécie comme "Dead Again", "Shining", "Deux soeurs", "Les Oiseaux", "Rosemary's Baby", "Les Griffes de la nuit", "The Suicide Club" et "Alien", source d'inspiration principale pour l'élégance et le raffinement de la créature de H.R. Giger.

Découvrez la bande annonce du film.

Emmanuel GOUIX

Posté par MCV98 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 11 mars 2019

Le film de la semaine

rebellesMercredi 13 mars 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le premier film en solo d'Allan Mauduit "Rebelles" avec Cécile de France, Yolande Moreau, Audrey Lamy.

Sans boulot ni diplôme, Sandra, ex miss Nord-Pas-de-Calais, revient s'installer chez sa mère à Boulogne-sur-Mer après 15 ans sur la Côte d'Azur. Embauchée à la conserverie locale, elle repousse vigoureusement les avances de son chef et le tue accidentellement. Deux autres filles ont été témoins de la scène. Alors qu'elles s'apprêtent à appeler les secours, les trois ouvrières découvrent un sac plein de billets dans le casier du mort. Une fortune qu'elles décident de se partager. C'est là que leurs ennuis commencent...

Pas loin de dix ans après "Vilaine", Allan Mauduit revient avec "Rebelles", sa première réalisation solo sans Jean-Patrick Benes. Pour l'occasion, il a réuni un trio d’héroïnes de choc composé de Cécile de France, Audrey Lamy et Yolande Moreau. Toutes les trois, qui se donnent la réplique pour la première fois, incarnent des femmes badass à souhait, à la fois courageuses, fortes, brillantes, vulgaires, touchantes et hilarantes. Le fait de réaliser ce long métrage seul impliquait davantage de travail pour Allan Mauduit :
"Avec Jean-Patrick, on est liés par une collaboration et une complicité de longue date qui se poursuivent aujourd’hui avec l’écriture d’un nouveau film. Mais l’idée de "Rebelles" est partie d’un désir personnel : je l’ai coécrit avec Jérémie Guez, jeune auteur ultra talentueux. C’est un film que je devais réaliser seul, comme l’a fait Jean-Patrick avec "Arès", son thriller de science-fiction. Sur le plateau, je dois avouer que j’étais un homme heureux. Honnêtement, je ne pouvais rêver à un meilleur casting, je roulais sur du velours."

L'un des paris de "Rebelles" a été de ne pas rendre son héroïne immédiatement sympathique. Allan Mauduit voulait ainsi que l’attachement à Sandra soit progressif. Le metteur en scène précise : "Sandra n’est pas aimable. Elle ne veut pas se mêler, sympathiser. Sandra n'a pas réussi à capitaliser sur son titre de Miss Nord-Pas-de-Calais. Revenir dans sa ville natale après 15 ans passés sur la Côte d’Azur est une régression.

Allan Mauduit, qui voulait depuis longtemps réaliser un polar doublé d'une comédie avec des personnages issus de condition populaire, avait cherché pendant sept ans à acquérir les droits d’adaptation d'"Un petit boulot", un roman américain où un chômeur accepte de tuer des gens. C'est finalement Michel Blanc qui a récupéré les droits du livre et qui en a tiré un film porté par Romain Duris.

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 4 mars 2019

Le Film de la semaine

captainMercredi 06 Mars 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau Film "Marvel" réalisé par Anna Broden & Ryan Fleck "Captain Marvel" avec Brie Larson, Samuel L.Jackson, Jude Law.

Captain Marvel raconte l’histoire de Carol Danvers qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres.

Pour incarner "Captain Marvel" - la première super-héroïne du MCU à avoir son film "solo" -Brie Larson a suivi un entraînement intensif. La comédienne s'est préparée durant 9 mois avant de débuter le tournage. Un entraînement nécessaire pour les nombreuses scènes d'action présentes dans le long métrage, notamment celle du train qui a nécessité 3 jours de tournage. L'actrice - qui tourne ici son premier film d'action en tant que comédienne principale - a beaucoup apprécié l'expérience si on en croit sa réaction "Je me suis sentie vivante". Outre l'entraînement physique, Brie Larson a également appris à piloter un avion et a simuler un combat à vue afin d'être crédible dans le rôle de Carol Danvers.

Samuel L. Jackson alias Nick Fury est rajeuni numériquement de 25 ans pendant l'intégralité de Captain Marvel, le film se déroulant durant les années 90. C'est à la compagnie Lola VFX que l'on doit la plupart des rajeunissements numériques au cinéma. En activité depuis le début des années 2000, cette société d'effets spéciaux est notamment reconnue pour son savoir-faire en matière de "cosmétique visuelle".

Marvel avait annoncé chercher une réalisatrice et l'a trouvée en la personne d'Anna Boden. Mais cette dernière n'est pas seule puisque son binôme Ryan Fleck l'accompagne pour mettre "Captain Marvel" en scène. Révélé grâce à Half Nelson, qui avait valu une nomination à l'Oscar du Meilleur Acteur à Ryan Gosling en 2007, le duo a depuis alterné entre télévision (The Big C, The Affair) et et cinéma (Une drôle d'histoire et le plus récent Under pressure), avec une prédisposition pour les histoires de rédemption sur grand écran.

Nous vous proposons de découvrir la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 17:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 25 février 2019

Le Film de la semaine

celle queMercredi 27 Février sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau film de Safy Nebou "Celle que vous croyez" avec Juliette Binoche, François Civil, Nicole Garcia.

Pour épier son amant Ludo, Claire Millaud, 50 ans, crée un faux profil sur les réseaux sociaux et devient Clara une magnifique jeune femme de 24 ans. Alex, l’ami de Ludo, est immédiatement séduit. Claire, prisonnière de son avatar, tombe éperdument amoureuse de lui. Si tout se joue dans le virtuel, les sentiments sont bien réels. Une histoire vertigineuse où réalité et mensonge se confondent.

Celle que vous croyez est l’adaptation du roman éponyme de Camille Laurens. Le réalisateur Safy Nebbou a découvert le pitch du roman dans la lettre d’information éditée par Gallimard. "J’ai alors très vite émis le souhait de le lire, avant même qu’il ne soit publié. Et je l’ai dévoré d’une traite. Un véritable coup de coeur ! En le lisant, j’ai tout de suite pensé à Rashomon d’Akira Kurosawa, où chacun, tour à tour, raconte sa version J’ai également pensé à "Vertigo"d’Alfred Hitchcock, où James Stewart est amoureux de l’image d’une femme fantôme. Mais encore à Marivaux et ses Fausses confidences, à Choderlos de Laclos et ses Liaisons dangereuses, à Borges, à Pirandello… Michel Saint-Jean, mon producteur, était aussi enthousiaste que moi. Nous avons donc décidé de développer l’écriture d’un scénario. Celle que vous croyez est notre troisième film ensemble, après "L'Empreinte du géant" et "Comme un homme".

Celle que vous croyez donne à voir une réflexion assez passionnante sur les ressources humaines – et romanesques – des réseaux sociaux. Selon Safy Nebbou, c'est là que se situent les liaisons dangereuses : "L'expression de « liaisons dangereuses » est bien choisie puisque Claire (Juliette Binoche) est professeur de littérature comparée à l’université. Comment ne pas penser au texte de Laclos lorsque l’on décortique les jeux de pouvoir et de manipulation qui sont de mise aujourd’hui sur les réseaux sociaux ? Sous couvert du virtuel, il est aisé de s’inventer une nouvelle identité et une nouvelle vie : celle que l’on aimerait vivre… Les réseaux sociaux offrent d’infinies possibilités pour favoriser, entretenir et attiser de multiples formes de « liaisons dangereuses ». Il est probable que ces nouvelles technologies feront aussi émerger de nouvelles pathologies."

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 18 février 2019

Le film de la semaine

le chant du loupMercredi 20 Février 2019 sortira sur les écrans caennais et dans toute la France, le premier film d'Antonin Baudry "Le Chant du loup" avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb.

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Dans "Le Chant du loup", François Civil incarne Chanteraide, oreille d'or. Ce surnom est donné aux personnels sous-marinier spécialisés dans l'analyse acoustique. Experts en guerre acoustique, ils partent pour des missions de quelques jours à plusieurs mois, essentiellement sur les sous-marins nucléaires. Intégrés aux équipes de combat, ils remplissent en outre le rôle de conseiller du commandant en matière de classification et de discrétion acoustique.Leur rôle est crucial, car rappelons-le, un sous-marin ne dispose d'aucun hublot, il se dirige et identifie les menaces, comme les cibles, uniquement au son. Le nombre d'oreilles d'or est en service est secret défense et ne peut être divulgué.

"Le Chant du loup" est le premier long-métrage mis en scène par Antonin Baudry, scénariste de "Quai d'Orsay" de Bertrand Tavernier. Le metteur en scène est un ancien diplomate sous le gouvernement mené par Dominique De Villepin. Après cette première carrière politique, Baudry, passionné de cinéma, est allé voir le producteur Jérôme Seydoux pour lui proposer cette histoire : "Je lui ai raconté ce que je voulais faire. Je lui ai décrit les images, l’histoire, les personnages, les sons. Il m‘a écouté attentivement, sans rien dire. C’était un moment très fort. À la fin il a plissé les yeux, je le voyais réfléchir. Il m’a demandé d’écrire le scénario. C’était parti."

Découvrez la bande-annonce de ce très bon premier film !!!

Emmanuel GOUIX

Posté par MCV98 à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 février 2019

Le Film de la semaine

ralphMercredi 13 Février 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouveau film de Rich Moore & Phil Johnston "Ralph 2.0" avec les voix de François-Xavier Demaison, Dorothée Pousséo, Jonathan Cohen.

Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Six ans après "Les Mondes de Ralph", "Ralph 2.0" est la première suite produite pour le cinéma par les studios d’animation Walt Disney depuis l’an 2000 avec "Fantasia 2000", qui faisait suite à "Fantasia", sorti dans les années 1940. Avant cela, il n’y avait eu que "Bernard et Bianca au pays des Kangourous" en 1990. "Ralph 2.0" est cependant la toute première suite des studios d’animation Disney à avoir été créée par l’équipe du film original (réalisation et scénario).

Rich Moore, le réalisateur des "Mondes de Ralph", revient aux manettes de "RALPH 2.0" après avoir réalisé "Zootopie" et explique ce qui rend Ralph et Vanellope si attachants : "Ce sont des personnages imparfaits, et c’est précisément pour cela qu’on les aime. Leur amitié est tellement sincère et leur alchimie tellement évidente et amusante que nous étions tous impatients de les retrouver. Phil Johnston, coscénariste du film original et de "Zootopie" et scénariste de "Bienvenue à Cedar Rapids"mais aussi réalisateur aux côtés de Rich Moore. Il déclare : "Quand Ralph et Vanellope s’étaient rencontrés dans le premier film, cela avait fait des étincelles mais ils étaient très vite devenus les meilleurs amis du monde. Ces liens d’amitié aussi rapides que solides nous avaient tous enchantés, mais leur histoire était loin d’être terminée. D’autres aventures les attendaient. Vanellope en particulier commençait tout juste à s’épanouir."

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

 

Posté par MCV98 à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 4 février 2019

Le Film de la semaine

dragon 3Mercredi 06 Février 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France le nouvel opus de la saga "Dragons" réalisé par Dean DeBlois "Dragons 3 : Le Monde caché"

Harold est maintenant le chef de Berk au côté d’Astrid et Krokmou, en tant que dragon, est devenu le leader de son espèce. Ils réalisent enfin leurs rêves de vivre en paix entre vikings et dragons. Mais lorsque l’apparition soudaine d’une Furie Eclair coïncide avec la plus grande menace que le village n’ait jamais connue, Harold et Krokmou sont forcés de quitter leur village pour un voyage dans un monde caché dont ils n’auraient jamais soupçonnés l’existence. Alors que leurs véritables destins se révèlent, dragons et vikings vont se battre ensemble jusqu’au bout du monde pour protéger tout ce qu’ils chérissent.

Lorsque Dean Deblois a commencé à réfléchir à ce qui allait être le catalyseur du changement dans ce troisième volet, il s’est demandé comment envisager l’âge adulte pour le dragon Furie Nocturne… Qui aspire à une vie loin des êtres humains. Le réalisateur explique : "Pendant très longtemps, il a été le fidèle compagnon d’Harold. Mais ce lien commence à se déliter à mesure qu’il est attiré par l’appel de la nature, par son instinct et sa maturité. On s’est demandé s’il était possible que leur relation périclite complètement, pour qu’ils se retrouvent ensuite, plus proches que jamais. Lorsque Krokmou fait la connaissance de la Furie Éclair (comme la surnomme Astrid), une sublime dragonne blanche qui brille de mille feux et n’est guidée que par son instinct, notre mâle dominant est soudain attiré par le monde sauvage dont elle est issue, et où elle a bien l’intention de retourner. Krokmou est pris dans un conflit de loyauté, mais il est chaviré par son instinct. À ses yeux, la Furie Éclair en est le symbole ; elle lui offre une existence pleine d’innocence, à l’abri des humains."

Sorti en 2010, le premier "Dragons" avait totalisé pas loin de 495 millions de dollars de recettes dans le monde, et ce pour un budget estimé à 165 millions. Sa suite, "Dragons 2", diffusée en salles en 2014, a fait encore mieux puisqu'elle a récolté 615 millions de dollars, pour un coût de production estimé à 145 millions. "Dragons 3 : Le monde caché" a été conçu pour 129 millions de dollars, soit moins que chacun des deux précédents opus.

Nous vous invitons à découvrir la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 janvier 2019

Le Film de la semaine

a cause desMercredi 30 Janvier 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France, le nouveau film de Pascal Thomas "A cause des filles...?" avec Pierre Richard, José Garcia, Audrey Fleurot, Marie-Josée Croze.

À l’occasion d’une noce d’où le mari s’est enfui, à peine la cérémonie terminée, chacun, en guise d’épithalame – ce chant composé à l’occasion d’un mariage – va s’employer à remonter le moral de la mariée. Tous ont leur mot à dire sur l’inconstance, les surprises de la vie conjugale, les péripéties inattendues et les amours malheureuses.

Cette noce insolite est née à partir d’une trame narrative très simple, un prétexte : le marié s’enfuit de la noce. Le film s’est cristallisé dans l'esprit du metteur en scène Pascal Thomas au cours du tournage. Il explique : "J’aimais sa colonne vertébrale simple et même fragile. J’ai ressenti ce film plus que je ne l’avais pensé. Cela m’a permis durant la préparation et le tournage d’y mettre la chair, constituée de surprises multiples."

Au niveau de la lumière, Pascal Thomas avait imaginé ce mariage sous un ciel bleu, mais le climat océanique du Bassin d’Arcachon et du Cap Ferret en ont décidé autrement. Durant le tournage, il n'y avait que des pluies, vents, bourrasques et percées éblouissantes du soleil. Le réalisateur se rappelle : "Tout cela pour aboutir à un paysage nuageux et nuancé, à ce gris « Chardonne » si difficile à capter. Cette noce qui ne se déroule pas comme prévue va entrainer des confessions, des récits, des confidences, qui vont révéler les caractères, et ce que cache ce petit monde. Ceci d’après un scénario qui n’existe pas encore et dont on a à peine esquissé les grandes lignes pour conserver toute notre liberté de création. Elles se préciseront au fur et à mesure de l’invention des scènes et des prises de vues. Elles se révèleront alors par la seule justesse des situations et des dialogues, des non-dits et des renoncements, et aussi des triomphes."

Pascal Thomas cherchait, pour le personnage du chauffeur de taxi joué par José Garcia, un décor en banlieue. Pour justifier le grand nombre de livres dans la maison retenue, il a alors fait de José Garcia un chauffeur de taxi poète. Le cinéaste confie : "Il faut dire que la proposition de tourner avec lui est venue, elle aussi, en cours de route, une fois la mise en production terminée. Ravi que l’on puisse travailler ensemble, je voulais surtout mettre en évidence sa richesse de jeu, son humanité et sa puissance d’émotion. J’ai dû voir juste car depuis que le film est projeté, certains ont comparé José à Raimu et regrettent de ne pas le voir plus souvent dans ce genre de rôle."

Vous pourrez écouter l'interview de Pierre Richard et Pascal Thomas réalisée par l'équipe du MCV en partenariat avec le cinéma LUX lors de l'émission du MCV ce mercredi 30 Janvier dès 20H sur TSF98.

Voici la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 21 janvier 2019

Le Film de la semaine

la muleMercredi 23 Janvier 2019 sortira sur les écrans Caennais et dans toute la France, le nouveau film de Clint Eastwood "La Mule" avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne.

À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d'être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s'est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain.
Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un "supérieur" chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s'intéresser à lui : l'agent de la DEA Colin Bates est plus qu'intrigué par cette nouvelle "mule".
Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre...

"La Mule "n'est pas photographié par le chef-opérateur fétiche de Clint Eastwood, Tom Stern. C'est une première depuis Créance de sang en 2002, première collaboration entre les deux hommes. C'est le canadien Yves Bélanger qui prend la relève sur le dernier film du maestro.

"La Mule" marque la seconde collaboration entre Clint Eastwood et le scénariste Nick Schenk après "Gran Torino" en 2008. "Je me suis rendu compte qu’Earl est tout l'inverse du personnage de Walt Kowalski dans "Gran Torino"", déclarele scénariste. "Quand j’ai fait mes recherches pour le script, j’ai rencontré de nombreux vétérans, et la plupart d’entre eux semblaient revenir de deux manières : soit ils en voulaient au monde entier comme Walt, soit ils laissaient le passé derrière eux et devenaient charmants et sociables. C’était mon point de départ pour Earl et son caractère affable, son sens de l’humour, son panache. Mais bien entendu, tout cela était réservé à ses amis et ses collègues. Comme le fait remarquer son ex-femme dans le film, les autres avaient droit à la version sympa d’Earl, tandis qu’elle et sa famille avaient affaire à un homme qui ne pensait qu’à s’en aller".  En tant que réalisateur et acteur, Clint Eastwood a trouvé que l’univers que Nick Schenck a imaginé autour d’Earl était remarquable : "Nick a un don pour créer des personnages qui apprennent toujours de nouvelles leçons, même s’ils sont déjà vieux. Earl est ouvert d’esprit et s’intéresse au monde qui l’entoure, même si cela lui attire des ennuis."

Découvrez la bande-annonce du film.

Emmanuel GOUIX.

Posté par MCV98 à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]